PARTAGER

Le contentieux de la publication des listes provisoires est ouverte depuis hier et prendra fin le 26 mai prochain. Dans un communiqué, le Directeur général des élections (Dge) informe «les citoyens, les responsables des partis politiques légalement constitués, ceux des entités regroupant des personnes indépendantes, ainsi que l’ensemble des acteurs impliqués dans le processus électoral que les listes électorales provisoires sont disponibles à l‘intérieur du pays, au niveau des mairies, des sous-préfectures et des préfectures». Alors qu’à l’étranger, elles sont publiées au niveau des représentations diplomatiques. «Tous les citoyens ayant fait une demande d’inscription au niveau des commissions administratives sont invités à les consulter. Toute personne omise ou dont l’inscription ou la demande de modification n’a pas été correctement effectuée dispose, à compter de ce vendredi 12 mai 2017, d’un délai de 15 jours pour solliciter son intégration ou la correction de sa situation sur la liste électorale, auprès de la commission administrative, sur présentation de son récépissé», rappelle-t-il.
En cas de refus de prise en charge de la demande, souligne le document, «l’électeur peut saisir le président du Tribunal d’instance ou le chef de la Représentation diplomatique à l’étranger».
hamath@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here