PARTAGER

Le tome 1 d’une série de 4 du président de la République, Macky Sall, sera présenté demain au public, lors d’un symposium. L’ouvrage retrace le bilan du chef de l’Etat depuis son accession au pouvoir. Hier, le comité scientifique dirigé par le Professeur Mamoussé Diagne a fait face à la presse.

A la place de mémoires d’après pouvoir, le président de la République, Macky Sall, a écrit un livre sur son bilan à la tête du pays pendant qu’il est en action. En effet, Conviction républicaine est un ouvrage subdivisé en 4 tomes. Il s’agit d’une compilation de 58 discours tenus par le chef de l’Etat, lui-même, depuis son accession à la Magistrature suprême. Parmi lesquels le speech prononcé à l’occasion du Forum paix et sécurité en Afrique qu’abrite Dakar chaque année. Ce jeudi, le premier intitulé «Institutions, gouvernance, paix, sécurité et développement» sera présenté au public. Et en prélude au symposium prévu demain en présence de l’auteur devant 60 universitaires, une conférence de presse a été tenue hier par le comité scientifique de l’évènement.
La coordination des réflexions et des activités d’un comité scientifique présidé par le Professeur Mamoussé Diagne assure d’ores et déjà que les participants auront une lecture «sans concession, neutre» sur la production de Macky Sall. «Les regards que nous allons porter nous-mêmes sur ce faisceau de propos et de contre-propos se polarisent de manière à pouvoir sortir des points de vue qu’a priori on ne peut pas croire, qu’on ne peut pas présupposer être consensuels puisqu’une fois de plus la démocratie ne suppose pas au départ le consensus. La démocratie repose avant tout sur le conflit, la confrontation des arguments qui, dans notre tradition, existait déjà», promet Mamoussé. Et le philosophe de renchérir : «Cet ouvrage du Président Macky Sall est exemplaire parce qu’il est une manière de rendre compte. Une reddition des comptes qui est à la fois théorie et pratique puisque le Président demande que nous apportions ce qu’il affirme à ce qu’il fait à tout moment et que nous puissions en juger les tares éventuelles. Et que nous pouvons apprécier si oui ou non ce qu’il dit est conforme à ce qu’il fait et ce qu’il fait est conforme à ce qu’il dit. C’est une preuve absolue d’humilité.»
Par ailleurs, Pr Diagne résume les différents tomes comme étant «la parole d’un homme public qui prend le risque de consigner dans un texte écrit un ensemble de propositions sur son action». Rappelons que le premier tome sera en librairie ce 25 mai, les autres qui paraîtront au courant de l’année 2018 ont trait à la transformation structurelle de l’économie, croissance et développement, capital humain, protection sociale et développement, environnement et développement durable. Sans doute une opération de communication en direction de la Présidentielle de 2019.
msakine@lequotdien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here