PARTAGER

Le Forum du justiciable dénigre le retard inquiétant dans la publication du rapport 2016 de l’Office national de lutte contre la fraude et la corruption (Ofnac). «Depuis le 24 mai 2016, date à laquelle le rapport de 2014-2015 était publié et qui avait épinglé des fonctionnaires et des responsables proches du président de la République, la présidente de l’Office national de lutte contre la fraude et la corruption accuse un retard inquiétant par rapport à la publication du rapport de 2016», regrette cette association regroupant de jeunes juristes. Alors qu’en vertu de la loi n°2012-30, portant sa création, soulignent les juristes, «l’Ofnac doit établir chaque année un rapport d’activités qui comporte notamment les propositions de mesures tendant à prévenir les actes de fraude ou de corruption. Ce rapport est rendu public par tous moyens appropriés». Et ce retard, estime l’organisation, «risque d’une part de décrédibiliser le rapport et d’autre part ne pas traduire la volonté de rompre avec l’injustice, de promouvoir la compétence et l’intégrité, de récompenser le mérite et d’optimiser l’utilisation des ressources publiques au profit du citoyen».
dialigue@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here