PARTAGER

Après un premier avertissement, le Cnra a mis en demeure la Sen Tv, Zik Fm et Tfm pour la publicité de produits de dépigmentation. Quelle sera la suite ?

Le Conseil national de régulation de l’audiovisuel (Cnra) avait décidé, il y a quelques mois, de mettre un terme à la publicité sur les produits de dépigmentation dans les radios et télés du pays. Aujourd’hui, si certains organes se sont conformés à la directive, d’autres ont choisi de faire la sourde oreille. Raison pour laquelle le régulateur a décidé de sortir son bâton contre la Sen Tv, Zik Fm et la Tfm. Le Cnra, qui a servi une mise en demeure à ces organes, explique dans un communiqué que cette mise en garde a été faite compte tenu de plusieurs faits : «La diffusion en continu de publicités relatives aux produits de dépigmentation sur la Sen Tv, la Zik Fm et la Tfm, la gravité des faits et l’attitude de défiance, au moment où d’autres éditeurs se sont conformés à l’interdiction légale de publicité des produits de dépigmentation, de son rôle de veille quant au respect de la réglementation applicable à la communication audiovisuelle.» Dans son communiqué, le Cnra indique que le non-respect de cette mise en demeure expose les éditeurs concernés aux sanctions prévues par la loi.
Dans un premier temps, le Cnra, après avoir constaté une «persistance de la violation de la réglementation par certains éditeurs», avait déjà adressé des observations le 21 novembre 2019 à ces médias «pour leur enjoindre de prendre les dispositions nécessaires pour mettre un terme à la diffusion de toute publicité relative aux produits cosmétiques de dépigmentation». Devant le manque de réaction de ces chaînes, le Cnra a décidé de passer à un niveau supérieur pour faire respecter cette règle dont la pertinence avait été saluée.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here