PARTAGER

Le vote du budget du ministère du Développement communautaire, de l’équité sociale et territoriale a été une occasion de faire le bilan du Pudc. Mansour Faye a fait savoir que ce programme lancé en juillet 2015 a permis la réalisation de «618 km de pistes», d’électrifier «120 villages». Il a aussi permis d’avoir «233 km de lignes de moyenne tension et 178 km de lignes de basse tension, 227 forages, 155 châteaux d’eau, 233 systèmes d’adduction à l’eau potable, 99 périmètres horticoles aménagés et 73 coopératives mises en place».
Concernant le Puma, M. Faye a fait savoir que ce programme a permis la «construction et équipement de 15 postes et cases de santé, la livraison de 43 ambulances médicalisées, 55 km de pistes rurales et 137 ha de périmètres irrigués».
Lors de cette rencontre avec les députés, le ministre a aussi rappelé les objectifs du Promovilles. Ce programme, souligne Mansour Faye, se fixe comme objectif «l’exécution de 700 km de voiries dans 32 communes pour un plan de financement chiffré à 280 milliards découplés en plusieurs phases sur la période 2015-2025».
Concernant les réalisations, c’est environ «7 000 mètres linéaires de réseau de drainage des eaux de pluie, 1 350 mètres linéaires de réseau d’éclairage public avec 46 lampadaires» qui ont été réalisés.
Pour le programme national des Bourses de sécurité familiale, le cash transfert effectué «s’élève à 25 milliards 805 millions 550 mille F Cfa au bénéfice de 300 mille ménages». Quid de la Couverture maladie universelle ? D’après le ministre du Développement communautaire, «au 31 décembre 2018, son taux de couverture risque maladie tous régimes confondus était de 49% et l’objectif est de le porter à 75% d’ici 2021».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here