PARTAGER

L’explosion d’un puits de gaz de Fortesa à Ngadiaga, commune de Notto Gouye Diama, aura finalement fait un mort. Une semaine après l’incendie qui n’est pas encore maîtrisé, l‘ingénieur américain blessé dans ladite explosion est finalement décédé hier matin à l’hôpital Principal de Dakar. Brûlé au troisième degré, Henry Gunning, en charge de la maintenance et du suivi des travaux de la plateforme d’exploitation du gaz de Ngadiaga, a été aussitôt évacué à Dakar après l’accident. Pourtant, l’état de santé de l’homme âgé de 71 ans et père de trois enfants dont l‘un vit au Sénégal et les deux en Angleterre «était stable», selon les autorités sanitaires. Hélas, il a fini par succomber à ses blessures.

1 COMMENTAIRE

  1. Notre famille est dévastée par la mort de mon père Henry Gunning. Il est important pour moi que ses nouvelles soient rapportées avec précision. Il était un fier ingénieur CANADIEN, avait cinq enfants qui vivent au Royaume-Uni et aimait vivre au Sénégal où il était marié à sa femme sénégalaise.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here