PARTAGER

Le niveau de jeu va monter d’un cran. Après un succès compliqué face à la Grèce (57-56), où elle a connu de grandes difficultés, l’Equipe du Nigeria de basket féminin affrontera les Etats-Unis ce vendredi (11h 30 Gmt) en quart de finale de cette Coupe du monde 2018.

Le Nigeria est entré dans l’histoire de la Coupe du monde de basket-ball féminin sur l’île espagnole de Tenerife en devenant la première nation africaine à atteindre les quarts de finale du tournoi. Les D’Tigress écrivent une nouvelle page de l’histoire de basket africain, en devenant le premier pays du continent à atteindre les quarts de finale d’une Coupe du monde après avoir battu consécutivement la Turquie, l’Argentine et la Grèce.
«Nous ne savions pas à quoi nous attendre à cette Coupe du monde, comme aucune d’entre nous n’y avait participé auparavant, nous essayons d’en profiter un maximum», confie Adaora Elonu sur le site de la Fiba. Qui poursuit : «Je suis contente pour nous, car nous avons passé des moments difficiles et que dans l’adversité nous avons su rester solidaires, a-t-elle ajouté avant de revenir sur la dernière victoire des D’Tigress. La Grèce est vraiment une bonne équipe. Je ne sais pas comment nous avons fait pour la battre, mais je suis plus qu’heureuse et fière. Cette expérience trouve sa place tout en-haut de mon palmarès, de par la qualité de ce groupe de filles. Elles sont comme une famille pour moi, affirme Adaora Elonu. L’Equipe nationale, ça te concerne toi, toi et ta culture. Cela est tellement plus fort que tout le reste même si je ne veux rien enlever aux autres équipes auxquelles j’ai appartenu. Mais ici, les filles, les épreuves que nous avons eu à traverser et ce que nous avons dû faire pour en arriver là, la préparation, les soins, tout cela a été très éprouvant. Mais notre manière de nous serrer les coudes et de prendre du plaisir sur le terrain, hors du terrain, c’est juste génial.»
Elonu tient aussi a rapidement rappeler que le coach Hughley est un grande partie responsable de ce bel état d’esprit dans cette Coupe du monde 2018. «Oui, je pense qu’on peut dire qu’il a joué un rôle, rit-elle. Le parcours a été tumultueux. Je ne soulignerai jamais assez à quel point tout cela a été difficile, mais nous avons fait preuve de persévérance. Le coach nous a soutenues, il a cru en nous et nous, nous avons aussi cru en nous.»
Sur la route du Nigeria se dressent maintenant les Etats-Unis, champions en titre. Une rencontre que le Nigeria se réjouit de disputer. «Affronter les Amé­ricaines, ça sonne bien, dit Elonu. Je ne sais pas à quoi m’attendre, mais nous allons donner le meilleur de nous-mêmes. Nous allons afficher la même mentalité. Comme joueuse, comme compétitrice, tu ne dois pas approcher les matchs différemment. Nous ne voulons pas nous contenter de simplement être encore là. C’est une nouvelle expérience et nous avons l’intention de faire du mieux possible.»

Le programme des quarts
Usa-Nigeria : 11h 30 : Australie-Chine : 14h 00 ;
Belgique-France : 17h 30 ; Canada-Espagne : 20h 00

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here