PARTAGER

Malgré sa domination, le Sénégal a gâché de trop nombreuses occasions et les Lions de la Teranga ont été éliminés aux tirs au but par le Cameroun (0-0, 4-5 tab) ce samedi en quarts de finale de la Can 2017. Pour Sadio Mané, mis en échec par Ondoa sur le tir fatal, et sa bande, la déception est immense…

Ce n’est pas encore cette année que le Sénégal soulèvera sa première Can. Comme en finale de l’édition 2002, le Cameroun a éliminé les Lions de la Teranga aux tirs au but (0-0, 5-4 tab) cette fois en quarts de finale de la Can 2017 ce samedi à France­ville. Un véritable coup de tonnerre tant les coéquipiers de Sadio Mané étaient attendus après leur belle phase de groupes !
Globalement dominateurs, les Sénégalais pourront regretter leurs innombrables occasions vendangées. D’entrée de jeu, les hommes de Aliou Cissé imposaient leur domination à un adversaire timoré et recroquevillé dans sa moitié de terrain. Très en jambes, Baldé Keïta faisait régulièrement la différence avec ses dribbles côté droit mais ses centres ne trouvaient pas preneur.
Inoffensifs à l’exception d’un tir de Moukandjo passé nettement à côté, les Lions In­domptables multipliaient dangereusement les fautes. Il fallait at­tendre la demi-heure de jeu pour les voir enfin sortir de leur camp.

Ondoa, homme du match
En fin de match, ils avaient bien des opportunités mais Ondoa détournait la tentative de Guèye puis Sow trouvait le petit filet. Servi par Mané dans la surface, l’ancien Lillois expédiait ensuite sa reprise au-dessus. Puis il butait encore sur Ondoa. 0-0 après 90 minutes donc…
Le Sénégal continuait de gâcher les occasions sur un centre capté par Ondoa et surtout une reprise de Keïta totalement dévissée au point de penalty. Il fallait donc en passer par les tirs au but et personne ne flanchait lors des 8 premières tentatives jusqu’à ce que Ondoa, élu homme du match, bondisse pour repousser la frappe de Mané ! Aboubakar ne tremblait pas et envoyait le Cameroun en demi-finales. Les Lions défieront le Ghana qui a sortie la Rdc (2-1). Pour le Sénégal en revanche, éliminé sans perdre une seule fois, le coup est rude…

Kalidou Coulibaly, défenseur des Lions :: «C’est le Sénégal qui a raté, ce n’est pas Sadio… »
«C’est le Sénégal qui a raté, je ne pense pas que c’est Sadio qui a raté, cela pouvait être n’importe qui.  Maintenant Sadio, c’est un énorme joueur, c’est normal qu’il soit déçu ce soir, mais tous les Sénégalais étaient derrière lui, il ne faut en vouloir à personne. On sort comme ça. Mais je pense que le Sénégal a été beau sur toute cette Can et c’est ce qu’il faut retenir.»

Moussa Sow, attaquant des Lions : «Je ne pense pas que je serais là en 2019»
«C’était écrit que cette défaite arriverait, Dieu l’avait écrit ainsi, mais je pense que personne ne peut nous reprocher de n’avoir pas tout donné, de ne pas nous être battus et d’avoir mouillé le maillot sénégalais. Pour le futur, je vois qu’il y a une bonne génération derrière, il y a des joueurs qui sont derrière qui arrivent et j’espère qu’ils seront capables d’aller au bout. Mais pour moi 2019 c’est loin, je ne pense pas que je serais là, mais on verra bien ce qui va arriver… »

Kara Mbodj, défenseur des Lions : «C’est difficile, je ne comprends pas»
«On est déçus, on avait fait beaucoup de sacrifices. Cela fait deux ans que l’on travaille ensemble, on avait réussi à construire une famille. On se sentait bien, tout le monde était prêt à  tout donner pour son pays. On a tous répondu présent, tout le monde était prêt à  mouiller le maillot. C’est difficile, je ne comprends même pas. On voulait gagner pour notre pays. Je pense que l’on a pas été efficace, on a eu des occasions que l’on devait mettre au fond, mais c’est comme ça. Il faut garder la tête haute et continuer à travailler.»

Benjamin Moukandjo, attaquant du Cameroun : «Sadio Mané a tout mon soutien»
«C’est une fierté de battre le Sénégal qui était l’équipe favorite de ce tournoi, pour nous c’était un gros match, on savait que pour arriver à bout de cette équipe, il fallait être à 100%, les dieux du football étaient de notre côté. Sadio Mané c’est un joueur que je suis énormément, c’est un grand footballeur qui représente valablement l’Afri­que, c’est important d’avoir des joueurs de ce niveau-là dans un grand club. Je sais que mentalement il est costaud, il va se relever. Il a tout mon soutien, je sais que c’est quelqu’un de très bon et de très grand. Il arrive à de grands joueurs de manquer des penalties.»
Avec Afrik-foot

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here