PARTAGER

L’histoire est en train de s’écrire au passé. Mis en place pour défendre les intérêts du patronat, le Cis est en train de devenir un cas de management à cause de l’affaire Akilee-Senelec. Finalement, le contrat de confiance a volé en éclats sous l’autel des intérêts partisans. A cause de cette querelle de patrons, le vrai dossier risque d’être relégué au second plan. Mais la lumière va jaillir pour éclairer les Sénégalais sur les tenants et aboutissants de ce qu’il est convenu d’appeler l’affaire Akilee-Senelec.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here