PARTAGER

Le premier président de la Cour d’Appel de Kaolack a fait face à la presse, ce vendredi, après sa démission de l’Union des magistrats du Sénégal. Le juge Amadou Kane a profité de l’occasion pour apporter sa version dans les accusations de corruption à son encontre, proférées par son collègue Yaya amadou Dia, dans une lettre incendiaire adressée à l’Ums et au ministère de la Justice. Regardez cette vidéo de Kaolack Infos !

Le juge Kane ne s’en est pas arrêté là. Il a couché sur un papier toutes les réponses aux accusations de son collègue Dia. Dans une virulence parfois démesurée, il a apporté des explications sur chaque cas soulevé par le juge Yaya Souleymane Dia dans la lettre incendiaire adressée au ministère de la Justice et à l’UMS. De l’affaire Oumar Gaye, du nom de cet individu condamné à perpétuité pour meurtre et que le Premier président de la Cour d’Appel de Dakar aurait libéré, à l’affectation du magistrat Pape Ibrahima Ndiaye « par vengeance ».

Le juge Amadou Kane a terminé sa longue « plaidoirie à charge » par un chapitre intitulé : « Le Président DIA, un fou incontrôlable ou un homme méchant et venimeux »

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here