PARTAGER

En marge de cette cérémonie de lancement, le directeur général de LAS (Limak Aibd summa), société d’exploitation de l’aéroport Blaise Diagne, Xavier Mary, est revenu sur le coup de vent qui, selon lui, a fortement secoué la plateforme aéroportuaire. Un mur de poussière spectaculaire avec des vents de plus de 80km/heure qui a surpris, selon M. Mary qui se désole néanmoins du traitement «scandaleux» de cette affaire par une certaine presse qui a produit une mauvaise publicité de l’Aibd. Il précise que les infrastructures aéroportuaires ont malgré tout bien résisté. Le directeur général de LAS reconnaît tout de même quelques suintements, ainsi que des containers soufflés par le vent qui ont heurté des avions. D’ailleurs, dit-il, l’un des deux appareils de la compagnie nationale Air Sénégal a subi des dommages assez sérieux qui vont certainement le clouer au sol pendant un certain moment.
Xavier Mary s’est en outre félicité des bons résultats du nouvel aéroport puisque, révèle le patron de la nouvelle plateforme aéroportuaire du Sénégal, «il y a une augmentation de 8,8% de passagers par rapport à l’année dernière». Il estime que c’est un indicateur très encourageant même si, indique-t-il, «il y a des choses à améliorer».
ndieng@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here