PARTAGER

Modou Diagne Fada a rejoint la mouvance présidentielle. L’Apr et ses alliés de Darou Mousty, son fief, se disent prêts à l’accueillir, les bras grandement ouverts. Pour eux, c’est une «excellente nouvelle» pour la famille libérale et particulièrement pour le Président Macky Sall. «La coalition Benno bokk yaakaar se porte bien à Darou Mousty. Nous nous réjouissons de la venue de Modou Diagne Fada aux cotés de notre leader, le chef de l’Etat. Son ralliement ne peut être que bénéfique pour nous. C’est un frère, un parent, un homme qui n’a jamais dit du mal du président de la Répu­blique», soutient Sidou Diakha­té, responsable de l’Apr dans ladite commune. Selon lui, le parti au pouvoir a besoin des «compétences» et du «vécu» de l’ancien ministre sous Abdou­laye Wade.
Moustapha Amar, porte-parole de l’Apr à Darou Mousty, a rappelé, quant à lui, que le président de la République a «toujours appelé à l’unification». «Donc, nous ne pouvons qu’accueillir ceux qui souhaitent rejoindre notre camp», a-t-il ajouté. Contrairement à ceux qui parlent de transhumance, M. Amar estime que Modou Diagne Fada a choisi de travailler avec le parti au pouvoir «par principe et pour l’intérêt du pays». Il dit : «Fada avait dit qu’il n’allait pas se présenter à l’élection présidentielle de 2019. Il avait promis d’observer et d’apporter son soutien à l’un des candidats d’obédience libérale. Il a observé et n’a pas trouvé meilleur profil que celui du candidat Macky Sall. C’est un grand politique qui veut servir aux côtés du chef de l’Etat.» Même s’il applaudit des deux mains, Djily Mbacké, chargé de mission à la Primature, dénonce le fait qu’aucun d’entre eux ne fasse partie de la délégation qui a rencontré Modou Diagne Fada.
Stagiaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here