PARTAGER

Me El Hadji Diouf soutient Macky Sall à l’élection présidentielle du 24 février. Paradoxa­lement, il souhaite tout de même bonne chance au candidat Idrissa Seck qui lui avait rendu visite il y a quelques jours. Face à la presse hier, le président du Parti des travailleurs et du peuple (Ptp) a expliqué le processus utilisé par son parti. «On a procédé par élimination des candidats. Il y a des candidats farfelus, voleurs, magouilleurs, manipulateurs, ces gens-là ne peuvent pas bénéficier de notre vote. Je n’ai pas été député pendant 10 ans pour rien, pour qu’un gosse (Ndlr Ousmane Sonko) qui vient d’arriver puisse me tromper, me manipuler. Donc ce garçon a été éliminé le premier. Nous avons éliminé deux autres candidats. Il s’agit de Madické Niang et du professeur Issa Sall. Il restait Idrissa Seck et Macky Sall. Les débats étaient chauds. A un moment donné, il y avait moitié-moitié et à la fin…» Il n’a pas eu le temps de terminer sa phrase, qu’un journaliste déclare : «Macky a gagné !» Ensuite des rires dans la salle et Me Diouf d’ajouter : «Oui, Macky a gagné.» Dans sa logique d’explications sur le choix de Macky Sall au détriment de Idy, il dira : «Il y avait beaucoup qui étaient avec Idrissa Seck mais la majorité l’a remporté. Idrissa Seck dans le parti, il est très aimé. On lui souhaite…» Pour finir sa phrase, l’avocat a mis une vingtaine de secondes avant de lâcher : «lui souhaite bonne chance mais nous avons le droit de choisir». La réaction de l’avocat a entraîné des rires dans l’assistance.
Par ailleurs, Me El Hadji Diouf a soutenu : «Nous pensons que c’est un bon choix malgré les nombreuses erreurs commises par Macky Sall durant son mandat de 7 ans que nous avons critiqué. Nous resterons toujours libres et indépendants.» En revanche, il ne veut pas être cité dans la longue liste de transhumants qui a rejoint le Président sortant. Selon lui, il a toujours appartenu à la coalition Benno bokk yaakaar. «Que l’on ne me mette pas dans le lot des traitres, des transhumants, des vaincus qui ont été balayés par le vent du changement et qui ont quitté le désert bleu-jaune et autres pour atterrir dans les prairies beiges marrons. J’ai été le seul ou l’un des rares membres de Benno à être très critique vis-à-vis du chef de l’Etat et de ses erreurs. L’être humain n’est pas parfait. Le Président, Macky Sall a fait trop d’erreurs.»
msakine@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here