PARTAGER

Quatre jours après le début du mois béni du ramadan, Dr Kéba Tamba, pharmacien de formation, évoque l’importance du jeûne et de ses bienfaits dans le corps humain. Le nutritionniste met aussi l’accent sur les bonnes habitudes alimentaires à observer durant ce mois d’abstinence pour rester en bonne santé. Il recommande aux Sénégalais, très friands de charcuterie et de pain durant cette période de l’année, de faire attention à ces produits dangereux pour la santé. Pour M. Tamba, une alimentation saine composée pour l’essentiel de fruits et de légumes est la meilleure arme pour potentialiser et accompagner l’excellent travail des cellules du corps durant ce mois de ramadan et ainsi éviter des maladies.

La communauté musulmane a commencé à observer le jeûne. Un mois d’abstinence qui bouleverse un peu les habitudes alimentaires. En tant que nutritionniste, pouvez-vous nous dire quelle est la meilleure alimentation possible durant ce mois ?
Avant de conseiller, j’aimerais partager avec les populations l’importance du jeûne. Pour moi, le jeûne est la fête du corps humain. Pourquoi la fête ? Si vous regardez l’année, nous avons 12 mois. Et nous avons un seul mois au cours duquel nous faisons abstention de manger. Qu’est-ce qui se passe à l’intérieur du corps ? Malheu­reusement, les gens ne se sont pas intéressés à l’impact du jeûne sur la physionomie du corps. Actuellement, il y a des gens qui s’orientent vers cet aspect.
Des gens qui ont fait des études pour apprécier l’impact du jeûne sur le corps humain et c’est cela qui me permet de dire que le jeûne est la fête du corps humain. C’est le seul moment où le corps a le maximum de temps pour se reprendre en main, pouvoir se corriger, et se guérir de quelques maladies.
Le fait de jeûner donne de l’énergie au corps et aux cellules pour se nettoyer, se purifier et éliminer tout ce qui est déchet. C’est vraiment le meilleur moment dans la vie d’une personne pour son organisme.

C’est un mois d’abstinence où l’on est censé manger moins. Mais au Sénégal, c’est le mois de tous les excès. A l’heure de la rupture, on se gave de tous les mets. Qu’est-ce qu’il faut prendre pour rester en bonne santé ?
Imaginez qu’on reste 13 heures de temps sans manger. On donne la possibilité à l’organisme de se purifier. On ne devrait pas détruire cet excellent travail du corps humain durant toute la journée. Il faudrait qu’on évite de prendre des aliments qui vont nous encrasser. C’est-à-dire des aliments qui vont remettre en cause tout le travail effectué par le corps durant la journée.
Le constat, c’est que les gens dépensent beaucoup durant ce mois. Et le pire, c’est que tous les aliments qu’on achète nous mènent vers la maladie. Ce que je recommande, c’est de manger sainement pour potentialiser l’excellent travail du corps pour qu’à la fin du mois du ramadan qu’on se retrouve en bonne santé. Donc, évitons de manger des aliments très sucrés et carencés en eau et mangeons beaucoup plus les aliments vivants que sont les fruits et légumes. Beaucoup de légumes et de fruits. Malheureusement, l’aliment le plus prisé durant ce mois c’est le pain ; un aliment qui détruit le travail des cellules.

En plus du pain, on se gave de charcuterie, de tous types de fromage, de sucrerie, de jus…
Il y a beaucoup d’enquêtes qui sont menées dans le monde concernant la charcuterie. Il faut faire très attention avec ce type de viande. Je déconseille aux gens de le prendre parce que déjà l’origine et la qualité sont douteuses. Si vous prenez le jambon, la couleur rose que vous voyez, c’est du nitrate qui a été injecté sur la viande. La couleur normale de la viande, ce n’est pas le rose. C’est pour donner l’impression aux clients que c’est de la viande fraîche. L’industrie alimentaire a fait injecter du nitrate à l’intérieur de la viande pour tromper le consommateur.
Faites attention aussi au goût du saucisson ! Vous vous rendrez compte que ce n’est plus le même goût que la viande. Cela montre qu’il y a un problème. Tous ces aliments alourdissent le corps. Et pis encore, ce sont des aliments dont le métabolisme produit des acides et qui sont néfastes pour la santé. Si notre corps fait des efforts pour purifier l’organisme le soir, mangeons des aliments sains qui vont aider nos cellules à bien fonctionner.

«Eviter de prendre des aliments qui vont remettre en cause tout le travail effectué par le corps durant la journée»

Durant le ramadan, le dîner est à base de riz. Le plus souvent, c’est du «thiebou djeun» (riz au poisson). Est-ce que c’est recommandé ?
Le riz, malheureusement, contient énormément du sucre. C’est ça qui fait qu’on a une prévalence du diabète dans nos pays qui ne cesse d’augmenter, parce que nous consommons énormément du riz. Le riz et le pain ont un index glycémique très élevé. Dès qu’on en mange, le taux de sucre monte dans le sang de façon très rapide. On nous avait fait croire que ce sont des sucres lents, mais c’est faux.
Imaginez un diabétique qui mange du pain, du riz, il compromet sa santé. Mais on est au Sénégal, on ne peut pas interdire le riz. Mais je conseille aux mamans et aux tantes de préparer le riz au poisson avec beaucoup de légumes. A défaut de laisser le pain aussi, je conseille aux gens d’en réduire drastiquement la quantité.

Et le café dans tout ça ?
Il faut le prendre modérément ou bien prendre une tisane. Vous prenez des feuilles de menthe, la basilique, la citronnelle et mettez beaucoup de gingembre. C’est un thé délicieux très antioxydant, très nutritif qui va aider l’organisme à bien digérer, parce que le gingembre a une capacité digestive puissante, mais aussi ce thé va aider à purifier tout le corps.

L’importance du «kh­eud» ­(re­pas de l’aube) ?
Il a son importance. C’est comme le petit-déjeuner. C’est le repas le plus important. Et dans la religion, c’est très recommandé. J’insiste pour que les gens fassent le «kheud». Au pire des cas, manger une banane. Parce que la personne qui observe le jeûne a besoin de nutriments le matin pour que les cellules puissent fabriquer de l’énergie qui va l’aider à faire le nettoyage correct au sein de l’organisme.
Ce qu’on doit retenir, c’est que toute l’énergie dans l’organisme va être utilisée par les cellules pour faire le nettoyage, la correction et la guérison de certaines maladies. Le «kheud» est donc capital et il faut le prendre.

«Du nitrate a été injecté sur le jambon pour donner l’impression aux clients que
c’est de la viande fraîche»

Quelles sont les maladies que le jeûne peut guérir ?
Ce sont toutes les maladies de la cellule. Je prends un exemple simple : le diabète, c’est un déséquilibre. Le fait de jeuner rééquilibre le corps. Mieux, quand la personne est en jeûne pendant quelques semaines, les cellules malades s’alimentent avec du sucre. Si vous n’apportez plus de sucre, elles seront obligées de disparaître. Et dans le nettoyage qui sera fait par les cellules saines, le corps va commencer à se manger à l’intérieur et il va s’orienter vers les cellules malades. C’est là où il a un système auto-guérison qui permet d’éliminer quelques maladies. Je ne vais pas vous citer des maladies, mais retenez que c’est toutes les cellules malades ou celles qui ont une baisse de vitalité qui vont être les premières à être détruites, car le corps agit de façon intelligente pour se débarrasser de certaines maladies.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here