PARTAGER

Après le dépôt des listes des différents concurrents à la députation, on va bientôt passer à la campagne électorale. Une bonne partie de cette période va coïncider avec le mois béni du ramadan. Cela nous épargnera-t-il donc des invectives et des propos de bas-étages qui caractérisent les campagnes électorales ? Il faut l’espérer. Pour une fois que les Sénégalais ont entamé le jeûne musulman à l’unisson, il serait dommage de l’entacher avec de la sale politique.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here