PARTAGER

Le nouveau secrétaire politique national du Parti de la réforme reste à l’écoute du Président Macky Sall pour les investitures aux Législatives. En meeting dans son fief, Ranérou, Amadou Dawa Diallo a indiqué qu’il ne veut plus d’élus qui «ne font rien» pour  ceux qui les ont élus. Il a également rendu hommage à Abdourahim Agne.

Quelques semaines après avoir été promu secrétaire politique national du Parti de la réforme (Pr), Amadou Dawa Diallo a testé sa popularité dans son fief, Ranérou Ferlo, dimanche. Dopé par la forte mobilisation des militants venus des villages et communes du département, il a d’abord réaffirmé l’ancrage de leur parti au sein de la coalition Benno bokk yaakaar (Bby). Si l’homme de confiance de Abdourahim Agne, qui lui a confié le Pr, n’a pas officialisé sa candidature aux Législatives de juillet, il dit cependant rester «à l’écoute» du Président Macky Sall pour les investitures. «Nous n’accepterons plus jamais de travailler avec des politiciens qui occupent tous les postes de responsabilité et qui ne font rien pour changer les choses. Vous ne serez plus ignorés. Vos voix, vos espoirs et vos rêves définiront notre calendrier politique et nous guideront pour toujours. Soyez rassurés que notre parti ne sera pas lésé et sera représenté dans toutes les instances de décision de notre pays. C’est le sens de notre engagement auprès du président de la République. Je vous demande de rester motivés et d’être à l’écoute, les prochains jours nous édifieront», assure-t-il à ses militants. Il faut dire que le député Farba Ngom, qui semble être l’artisan de cette grande mobilisation, s’est fait représenter. Alors que Mamadou Oumar Bocoum a été délégué par le Président Macky Sall. Au-delà, le comptable des grands projets du chef de l’Etat dit être venu pour «soutenir un camarade inspecteur» avec qui il a cheminé depuis plus de 30 ans.
S’adressant aux militants du Pr, Amadou Dawa Diallo déclare : «Vous avez montré à toute la classe politique locale et nationale que le Parti de la réforme existe toujours et se porte très bien. Vous l’avez réitéré aujourd’hui encore en vous mobilisant comme un seul homme pour donner à ce meeting un cachet populaire.» Il a également tenu à rendre hommage au fondateur du Pr. Sa désignation, le 29 mars dernier, comme secrétaire politique national du parti, est, selon lui, «un acte d’une grande valeur, qui restera dans les annales de l’histoire». Il ajoute que Abdourahim Agne a «donné à toute la classe politique sénégalaise, une belle leçon de démocratie en leur montrant qu’il faut savoir léguer à temps son héritage politique et compter sur l’alternance générationnelle».
d.dem@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here