PARTAGER

A la suite de l’article publié hier par Le Quotidien sur un rapatriement de 15 à 16 dépouilles liées au Covid-19, Moïse Sarr a tenu les précisions suivantes : «Je me suis gardé jusqu’ici de communiquer sur le nombre de nos compatriotes décédés à l’étranger des suites du Covid-19. Ce dont il était question dans mon entretien est le rapatriement de Sénégalais décédés en France, de genre de mort n’ayant absolument rien à voir avec le Covid-19 et que nous avons aidé les familles à procéder au rapatriement des dépouilles. Avec la fermeture des frontières aériennes, il est extrêmement difficile de rapatrier les dépouilles des compatriotes décédés à l’étranger, encore une fois de plus, pour une cause qui n’a rien à voir avec le Covid-19. Et lorsque l’opportunité s’est présentée, nous l’avons saisie pour rapatrier des dépouilles qui attendaient depuis un certain moment.»

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here