PARTAGER

Des migrants continuent de périr dans la Méditerranée. Dans un dernier document de l’Oim recensant le nombre de migrants disparus ou décédés à travers le monde, l’on informe que 1 514 personnes ont perdu la vie en mer Méditerranée depuis le début de l’année.

L’Organisation internationale pour les migrations (Oim) fait état de 2 323 décès ou disparitions à travers le monde en 2018. Dans un document, cet organe des Nations unies informe que «rien que dans la Méditerranée, 1 514 personnes ont perdu la vie en mer Méditerranée depuis le début de l’année». De même, l’Oim renseigne que «plus ré­cem­ment, six personnes sont mortes et une a disparu dans la Méditerranée orientale». A cela s’ajoute la mort de 6 personnes noyées dont 3 bébés. D’après l’Oim, «le 29 juillet, un bateau à bord duquel 16 personnes tentaient de rejoindre l’île grecque de Lesbos a chaviré au large de la côte d’Ayvalik, en Turquie». Dans son document, cet organisme informe que «les garde-côtes turcs ont secouru neuf rescapés, mais malheureusement six personnes se sont noyées, dont trois bébés». «Une personne est toujours portée disparue», a-t-on ajouté. Selon les chiffres de l’Oim, «pendant les sept premiers mois de 2018, quelque 96 personnes ont péri dans la Méditerranée orientale». Dans la Méditerranée occidentale, ce sont trois ressortissants algériens qui «ont disparu au large de Cherchell, en Algérie, lorsque le bateau à bord duquel ils tentaient d’atteindre l’Espagne a chaviré le 20 juillet». «Dix rescapés ont été secourus par les autorités de la protection civile locale», a-t-on dit.
Dans les détails, on note que parmi les 2 323 décès ou disparitions, les 1 514 ont été enregistrés en Méditerranée, 76 au Moyen-Orient, 61 en Afrique du Nord, 57 en Europe, 123 dans la corne de l’Afrique, 102 en Afrique subsaharienne, 52 en Asie centrale. Comparaison faite avec les 3 805 décès enregistrés en 2017, on constate qu’il y a une baisse. C’est aussi le même constat, s’agissant du nombre de migrants et de réfugiés arrivés en Europe par la mer. L’Oim a enregistré 57 mille 571 migrants et réfugiés en date du 29 juillet 2018 alors qu’ils étaient 112 mille 375 à la même période l’an dernier. Concernant le principal pays d’arrivée des migrants par la Méditerranée, l’Oim informe que c’est l’Espagne avec 22 mille 858 migrants arrivés depuis le début de l’année, dont 1 866 depuis le 25 juillet. «C’est environ 16 mille 345 migrants de plus que l’an dernier à la même période. Quelque 18 mille 392 migrants sont arrivés par la mer en Italie à ce jour, soit 80,6% de moins qu’à la même période en 2017», a-t-on ajouté dans le document.
dkane@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here