PARTAGER

La Ld Debout se dit «choquée» de constater que le régime du Président Macky Sall continue de «spolier» l’argent du contribuable et les ressources publiques. Elle s’est, en effet, particulièrement indignée «des scandales liés à l’organisation du XVe sommet de la Francophonie en 2014, où plus de 66 milliards de nos francs ont été distribués en entente directe aux «amis» turcs, français et belges, au détriment de nos entreprises nationales». Mais aussi du fait de «l’abandon de créances, sans aucune base légale, d’un montant de 8 milliards par le collège de l’Artp au profit d’un opérateur téléphonique». Cette réaction fait suite à la publication des rapports 2016, 2017, 2018 et 2019 de l’Inspection générale d’Etat (Ige) remis récemment au président de la République. Dans un communiqué, la Ld Debout considère «plus grave encore, le classement sans suite des rapports de l’Ige sauf quand il est question de saisine partisane du Parquet, comme cela a été le cas avec la caisse d’avance de la mairie de Dakar». Cette formation de l’opposition en déduit que c’est «la preuve que Macky Sall n’a aucune volonté de mettre fin à l’impunité et au détournement des deniers publics».
Par ailleurs, la Ld Debout se dit étonnée que ces derniers rapports sur l’état de la gouvernance et de la reddition des comptes ne mentionnent aucunement des problèmes sur la gestion de cette caisse d’avance qui avaient été mis en épingle par le régime de Macky Sall pour envoyer Khalifa Sall en prison. Et les «scandales» révélés par l’Ige, viennent s’ajouter à ceux liés au pétrole et au gaz, au foncier, aux licences de pêche, aux gazelles Oryx, se désolent ses membres. Dans le même sillage, pour la Ld Debout, il appartient au Peuple souverain d’exiger l’arrêt de la «soustraction frauduleuse» ainsi que la «dilapidation de l’argent public et des ressources du pays».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here