PARTAGER

Plus de 1000 individus ont été arrêtés depuis le 22 mars. C’est le résultat de l’opération que la Police et la Gendarmerie ont mené pour mettre fin aux rapts d’enfants. C’est le ministre de l’Intérieur qui vient de l’annoncer à l’Assemblée nationale à la session de questions d’actualité que l’opposition a boycotté.

A ce sujet, c’est le président de l’Instituions qui est le premier à répondre. « Il sera ainsi jusqu’à la fin de la 13ème législation à moins que les députés veulent le changer » a déclaré Moustapha Niasse.

Le premier ministre a balayé l’argument de l’opposition fustigeant l’absence du gouvernement depuis 7 mois à l’Assemblée sur les questions d’actualités. «une périodicité à fixer d’accord partie» selon Dione c’est ce que dit l’article 85. Il a soutenu par la suite la « disponibilité du gouvernement à venir répondre autant de fois qu’il sera invité à le faire ». Pour Dione, l’absence de 7 mois du gouvernement est du fait qu’il « y avait une session budgétaire».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here