PARTAGER

Enfants enlevés, enfants mutilés, enfants torturés, enfants tués. Que d’enfants maltraités à la une de nos journaux. L’enfant ? Celui-là qui a été porté par la maman pendant 270 jours. Il est porté intérieurement pendant 388 800 minutes dans le cœur, dans l’esprit et visiblement dans le ventre par la mère. Pendant tout ce temps-là, elle marche avec lui. Des va-et-vient matinaux aux soucis nocturnes, on ne saurait oublier les pressions diurnes. Elle va avec lui au marché, au forage, aux champs, au travail, partout où elle va au moment où son papa se décarcasse au boulot, remuant ciel et terre, pour pouvoir l’accueillir dans ce bas-monde et subvenir à tous ses besoins. Papa fait tout pour que la maman respecte ses visites afin de garantir au bijou le meilleur état sanitaire possible.
Après neuf mois de préparation, le bébé arrive avec ses cris d’innocence. Il est gâté, choyé et traité de la plus tendre des façons. Et comme un vrai guerrier, il ne vient pas avec les mains vides. Il apporte joie et sourire, ambiance et harmonie, solidarité et complémentarité, passion et compassion, compréhension et pardon, rêve,  mais surtout Espoir. L’espoir d’un couple, d’une famille, d’un village, d’une ville, d’une région,  d’une Nation, d’un continent, et, plus haut, d’un monde. Il est l’avenir, l’Homme en devenir.
Il vaut plus que de l’or, c’est lui le futur Lat Dior, le futur Senghor, futur avocat, médecin, etc. Alors pourquoi sacrifier ce beau trésor ? Au nom de quoi ? -Du pouvoir, du pourboire ou de l’avoir ?
Quelle honte ! Comment un homme, ancien enfant, peut-il sacrifier un enfant, futur homme ? Les papas pleurent, les mamans chialent, les vieux s’inquiètent, les enfants ne se sentent plus en sécurité, ils ne vont plus jouer ensemble, ils ne vont plus à l’école avec l’esprit tranquille et tout ça pour du n’importe quoi.
Bref, dans un pays où on vole les enfants, on ne connaîtra jamais l’envol. Halte à l’enlèvement des enfants !  Sécurité pour notre demain !
Boubacar SAKHO
Président du mouvement citoyen politique et d’alliance des citoyens engagés (Ace)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here