PARTAGER

Le Sénégal vient de vivre, ce 7 avril 2017, un évènement  historique qui rappelle à bien des égards, la crise de fin de règne du régime de la première alternance.
Ce rassemblement, à la place de la Nation, à l’initiative  du mouvement Y en a marre est un blâme envoyé  aux tenants du pouvoir et un message clair à toute la classe politique : «Rien ne sera plus comme avant ; les leviers d’un véritable contre-pouvoir  sont en place.»
Il ne peut plus être permis à un homme politique arrivé au pouvoir de piétiner les droits du Peuple souverain qui l’a élu.
La mobilisation populaire notée à cette place symbolique doit amener le Président Macky Sall à reconsidérer ses options pour prendre résolument la voie du dialogue, de la concertation, de la recherche du consensus sur toutes les questions d’intérêt  national  avec les acteurs politiques et la Société civile.
Aucune stratégie de communication ne peut lui permettre de réussir dans ses choix actuels.
C’est maintenant  que le  lion doit se réveiller, éviter de se tromper de cible, avant qu’il ne soit trop tard au point d’entrainer le pays dans une impasse et une instabilité durables.

Dethié  FAYE
Président Cdr/fonk sa kaddu

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here