PARTAGER

A l’instar de son voisin du Congo Brazzaville, la Rd Congo traverse des heures agitées en ce mois de mars. Ce lundi, à la veille du match amical face à la Tanzanie (mardi à 13h Gmt), la Fédération congolaise de football (Fecofa) vient en effet de confirmer que 4 joueurs ont demandé et obtenu le droit de quitter le stage. Il s’agit de Paul-José Mpoku (Standard), Gaël Kakuta (Amiens), Arthur Masuaku (West Ham) et Jordan Ikoko (Guingamp).
«Ils ont tous déploré certains aspects sur le plan organisationnel du stage qui, malheureusement, ne sont ni de la compétence de la Fédération, encore moins du staff technique de l’Equipe nationale congolaise. Effectivement, cela a dû frustrer les joueurs… Certains ont craqué, boudé et demandé de s’en aller. Ce qui a été fait pour les quatre précités. Les autres, par contre, acceptent de jouer contre la Tanzanie sous réserve qu’au prochain match date Fifa, au mois de mai 2018 prochain, que toutes les conditions optimales aussi bien de préparation que de motivation soient réunies», indique la Fecofa.
En cause : un vol aérien Kinshasa-Dar Es Salam qui s’est éternisé avec notamment une longue attente au cours d’une escale à Addis-Abeba en Ethiopie, mais aussi des problèmes lors du premier entraînement en Tanzanie dimanche soir avec l’extinction des projecteurs qui a mis un terme à la séance. Des problèmes imputables, selon la Fecofa, au ministre des Sports, Papy Niango Iziamay Munshemvula. Moins habitués aux problèmes extra-sportifs ces dernières années, les Léopards se paient leur crise…
Afrik-foot

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here