PARTAGER

Martin Fayulu revendique la victoire avec 61% des suffrages du scrutin du 30 décembre. Un résultat établi d’après l’observation électorale assurée par la coalition Lamuka forte de quel­que 220 mille témoins déployés dans tout le pays. «Nous irons demain samedi à la Cour constitutionnelle» pour exiger «le recomptage des voix», a-t-il déclaré ce vendredi, lors d’un meeting devant près d’un millier de militants des partis membres de la coalition électorale Lamu­ka, au siège fédéral du Mouve­ment de libération du Congo (Mlc) de l’opposant Jean-Pierre Bemba, à Kinshasa. Rapide­ment, l’enclos est devenu petit. Cer­tains militants n’ont pas hésité à grimper sur un arbre pour suivre Martin Fayulu et d’autres se sont précipités sur un toit qui a fini par céder, sans faire de blessés graves.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here