PARTAGER

«Cette élimination est douloureuse. Difficile pour les joueurs et le Peuple qui avait beaucoup espoir en cette équipe. Nous lui demandons pardon. Et je suis désolé pour les joueurs qui avaient la ferme volonté d’écrire leur propre histoire. J’ai mal parce que l’équipe avait tout pour passer mais le Cameroun a fermé le jeu en restant dernière. Ce n’est pas une excuse car on s’est créé des occasions. Vous savez les séries de tirs au but sont aléatoires. Elles ne sourient qu’aux chanceux. Ce qui n’a pas été nos cas durant ce match. Ce que je regrette le plus c’est que l’on n’a pas su jouer collectif devant. Il faut que certains garçons sachent que l’équipe se porte mieux en jouant collectif. Et c’est depuis le début de cette Can. Cela va nous servir de leçon pour les prochaines échéances. Faut dire que la blessure musculaire de Cheikh Mbengue m’a obligé à changer mes plans au niveau de la défense. Nous aurions pu apporter un joueur à vocation offensive comme Ismaïla Sarr mais il a fallu faire du poste pour poste avec la blessure de Cheikh.»

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here