PARTAGER

La maladie l’avait écarté de la scène médiatique. Sa parole et ses apparitions étaient rares. Douze ans après son retrait officiel de la vie politique, l’annonce, ce jeudi 26 septembre, de la mort de l’ancien Président français, Jacques Chirac, a suscité de nombreuses réactions en Afri­que. L’ex-chef de l’Etat, qui avait hérité du surnom de «Chirac l’Africain», a entretenu durant des décennies une relation à la fois riche et pleine de contradictions avec le continent. Florilège des principales réactions.
«Jacques Chirac était un grand ami du Gabon. Un amoureux sincère de l’Afrique. Il a été pour moi, plus qu’un ami, un père spirituel dont je n’oublierai jamais la bienveillance», a twitté le Président gabonais Ali Bongo Ondimba.
Le chef de l’Etat gabonais a rendu un hommage appuyé au dirigeant français, qui entretenait également une très bonne relation avec son père, feu Omar Bongo Ondimba.
Dans un communiqué publié sur son compte Twitter, Guil­laume Soro, l’ancien Premier ministre et ex-président de l’Assemblée nationale de Côte d’Ivoire, a salué «un homme d’Etat qui avait une haute estime pour l’apport de l’Afrique à la marche du monde». Lui, le «gamin venu de Bouaké», a notamment eu l’occasion de rencontrer le Président français en 2003, au moment de la guerre civile en Côte d’Ivoire, pour les négociations de paix de Linas-Marcoussis.

«Figure emblématique des relations franco-africaines»
Idriss Déby Itno a été l’un des premiers Présidents africains à s’exprimer, lui aussi sur sa page Twitter. Il a ainsi évoqué la «mémoire de ce grand homme d’Etat qui a beaucoup œuvré au raffermissement des relations entre la France et le Tchad».
Le Président sénégalais Macky Sall a également tenu à adresser «ses condoléances émues (…) au Peuple français», saluant «un grand homme d’Etat et figure emblématique des relations franco-africaines».
Ibrahim Boubacar Keïta, le Président malien, a quant à lui évoqué «une perte énorme pour le Peuple français et le continent européen. Patriote et républicain, l’homme aura marqué la vie politique de la France par son sens élevé du devoir, son combat pour la paix, la liberté et la démocratie».
jeuneafrique.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here