PARTAGER

Le Frn est indigné par les révélations de la Bbc selon lesquelles Aliou Sall aurait bénéficié de pots-de-vin dans le contrat de Petro Tim. Ce regroupement de l’opposition exige par conséquent la démission du frère du Président de toutes ses fonctions.

C’était une revendication de quelques organisations de la société civile. Et c’est au tour du Front de résistance nationale (Frn) d’exiger la démission «sans délai de Aliou Sall de toutes ses fonctions publiques», après les révélations de la Bbc mettant en cause le frère du président de la République dans une histoire de corruption présumée dans l’affaire Petro Tim. «De cette enquête (de la Bbc), il ressort que Aliou Sall, qui est à la fois frère cadet de Macky Sall, président de la République, maire de Guédiawaye, président de l’Association des maires du Sénégal, directeur général de la Caisse des dépôts et consignations (Cdc), membre du Conseil d’administration de la compagnie Air Sénégal international, et non moins administrateur à la Banque de Dakar (Bdk), a perçu des  sommes importantes dans l’attribution de licences à la société Petro Tim», soutient le Front. Mais cette plateforme de l’opposition veut également «la dé-classification immédiate» du rapport de l’Inspection générale d’Etat sur le contrat de la société de Frank Timis. Le Frn, qui estime qu’«on ne peut rien espérer ni de l’Assemblée nationale qui a déjà été saisie pour la mise en place d’une commission d’enquête sans suite ni de la justice sénégalaise», invite les juridictions américaine et britannique, mais aussi les instances compétentes de la Cedeao et/ou de l’Union africaine à se saisir de ce dossier.
De la même manière, Moctar Sourang et ses camarades n’attendent rien des «députés godillots de la majorité ni d’une commission d’enquête parlementaire qui viendra honteusement se muer en blanchisserie pour les auteurs de ce crime et leur assurer une impunité totale». Mais au-delà de Aliou Sall, le Front constate que Macky Sall lui-même «avoue qu’il est le principal responsable de ce carnage financier pour avoir signé le décret d’attribution de la licence à Petro Tim contre l’avis de l’Inspection générale d’Etat, et surtout en sachant que son frère était au cœur de ce scandale». L’opposition invite donc le Peuple sénégalais à réclamer justice «par une forte mobilisation et par tous autres moyens afin que cette affaire ne soit pas rangée dans la longue liste des scandales impunis du régime de Macky Sall».
hamath@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here