PARTAGER

Le deuxième vice-président de la Fédération sénégalaise de football (Fsf), Abdoulaye Sow, a salué la décision de la Fifa de reprogrammer le match Afrique du Sud-Sénégal des éliminatoires de la Coupe du monde 2018, en estimant que c’est la «juste récompense d’un combat d’ordre moral» mené par la partie sénégalaise. «Nous sommes heureux que l’équité sportive et la justice aient été sauves dans cette affaire», a-t-il réagi dans un entretien téléphonique avec l’Aps. «Nous félicitons la Fifa d’être allée jusqu’au bout pour enlever cette gangrène des manipulations dans le football en général», a ajouté le vice-président de la Fsf. Abdoulaye Sow estime que «la bonne gouvernance demandée par le président Gianni Infantino (le président de la Fifa, Ndlr) a connu par cette décision son expression pratique».
Aps

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here