PARTAGER

Sanctionnée lourdement par la Caf, la Fédération guinéenne de football (Féguifoot) n’a pas dit son dernier mot. Dans un communiqué publié sur son site officiel, l’instance guinéenne qualifie la décision de la Caf de «manifestement erronée».

Dans un communiqué, la Féguifoot informe avoir fait appel de la décision de la Caf disqualifiant le Syli cadet du Mondial, selon Foot224.
«La Fédération Guinéenne de Football a reçu notification, par la Caf, d’une décision du Jury disciplinaire de cette instance prononçant des sanctions à la fois sportives et économiques contre la Fédération et les deux jeunes joueurs U17 dont la qualification à participer à la dernière Coupe d’Afrique des nations était contestée par une fédération au motif prétendu de la falsification des passeports de ces deux joueurs», peut-on lire dans le communiqué. Qui poursuit : «Cette décision est manifestement erronée. Elle semble n’avoir pas été prise sur la base des éléments dont dispose la Fédération guinéenne et qui établissent clairement le bon droit de celle-ci. Ces éléments (passeports biométriques, actes d’état civil, documents médicaux) confirment les premières décisions de la Caf ayant retenu la légitimité des deux joueurs à disputer la compétition concernée. La Fédération guinéenne de Football a donc immédiatement fait appel de cette décision erronée. Elle demeure extrêmement sereine quant au rétablissement, dans les plus brefs délais, de la vérité des faits et des résultats sportifs», peut-on lire sur le site de la Fédération guinéenne de football.
En attendant la suite, pour l’instant le Sénégal remplace la Guinée pour la prochaine Coupe du monde U17, prévue au Pérou au mois de septembre prochain.
Pour rappel, outre sa disqualification du Mondial brésilien et des prochaines éditions de la Can, la Guinée U17 a vu ses deux joueurs U17 incriminés, Aboubacar Conté et Ahmed Tidiane Keita, suspendus deux ans. En plus d’une forte amende, la Guinée perd toutes les récompenses liées à la Can et devra rendre les médailles d’argent reçues.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here