PARTAGER

La parution du livre blanc de la coalition Idy2019 sur la Présidentielle de 2019 n’enchante pas la Convergence des cadres républicains. Abdoulaye Diouf Sarr et Cie parlent de «manque de sérieux et de lucidité» du leader de Rewmi et de ses alliés.

Le Collège exécutif national (Cen) de la Convergence des cadres républicains (Ccr) ne digère pas la publication du livre blanc sur la Présidentielle de 2019 de la coalition de Idrissa Seck. «Le Cen constate avec regret et désolation le manque de sérieux et de lucidité qui a conduit à la production et à la publication du supposé livre blanc de la coalition Idy2019 qu’aucun Séné­galais ne saurait accorder le plus petit crédit», lit-on dans un communiqué. Mais au-delà du leader de Rewmi et ses alliés, Abdoulaye Diouf Sarr et ses camarades considèrent que l’opposition dans son ensemble est «longtemps plongée dans une torpeur après sa défaite, et est incapable d’offrir aux Sénégalais un projet de société prometteur». Les cadres du parti au pouvoir regrettent que cette opposition ait «catégoriquement refusé de répondre à l’appel au dialogue lancé par le Président Macky Sall à l’ensemble des forces vives du Sénégal». Ils les invitent, avec la société civile et toutes les forces vives du Sénégal, à «répondre sans condition» à cet appel du chef de l’Etat «pour l’intérêt supérieur de la Nation».
En outre, la Ccr salue «la bonne décision» du Président Macky Sall de saisir l’Assemblée nationale pour une révision constitutionnelle visant, entre autres, la suppression du poste de Premier ministre. Même si, rappelle-t-il, «le sens et l’opportunité d’une telle révision qui obéit à une logique de meilleure opérationnalité des prises de décisions semblent ne pas agréer l’opposition». Les cadres de l’Apr annoncent, par ailleurs, l’organisation d’une Assemblée générale et d’un forum thématique sous peu. Il s’agira, selon eux, de «remobiliser tous les cadres derrière leur leader pour participer efficacement à une nouvelle conscience citoyenne et à l’émergence d’un Sénégal de tous et un Sénégal pour tous».
mfkebe@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here