PARTAGER

«Elles nous ont dominées pendant deux à trois quarts temps. Il y a un moment, on a fait une défense assez agressive, mais cela n’a pas marché. On s’est fait bouffer en contre-attaque, à chaque fois sur le repli. Pourtant, on était averti. On savait qu’elle avait un jeu rapide. Mais on n’était pas très concentré sur le repli défensif. Dans le secteur intérieur, on a fait pas mal de fautes. On a des regrets parce qu’on aurait pu faire quelque chose encore. C’est de notre faute. Le coach nous avait prévenues. Ce qu’on a montré dans le dernier quart temps, je pense que si on l’avait montré pendant tout le match, je crois qu’on serait en train de jubiler. Mais ce n’est pas grave. Il y a le match contre le Japon, on va essayer de se donner à fond pour se qualifier pour les quarts. Ce n’est pas encore fini.»

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here