PARTAGER

Tenu en échec (0-0) par le Burkina samedi au stade Léopold Sédar Senghor, le Sénégal reste toujours en course pour la qualification à la Coupe du monde 2018. C’est l’avis du sélectionneur des Lions, Aliou Cissé, qui estime que le match retour de ce mardi à Ouaga sera «un autre match».

Le match nul
«Il faut reconnaître que sur ce match, nous avons manqué de justesse technique, nous avons eu beaucoup de déchets techniques. Ce soir, nous avons surtout manqué de réussite dans la finition. Il est aussi vrai au vu du nombre important de coups francs, c’est dommage que nous ne réussissions pas à les convertir. J’ai vu une Equipe burkinabè qui était à 11 derrière. Ils ont su mener leur barque à bon port. On s’est créé des opportunités. Mon seul regret aujourd’hui, c’est qu’on a manqué de mobilité à l’intérieur du jeu. On a manqué un peu de créativité. C’est toujours la même chose. Quand on joue ave des blocs bas, l’animation offensive est un peu difficile.»

Problème de l’animation du jeu
«Nous sommes conscients du problème que nous avons au niveau de l’animation du jeu. Toute la semaine, nous avons travaillé des combinaisons. On a eu énormément de déchets techniques quand même sur ce match. On a manqué de justesse technique. Face à un bloc très bas, nous n’avons pas su trouver de solutions. C’est difficile d’entrer à l’intérieur du jeu. Cela demande du mouvement, des combinaisons. On va se rendre à Ouaga, et je suis sûr et certain que ce sera un autre match. Par rapport à notre stratégie, nous n’allons pas renier nos principes, nous avons gagné des matchs en jouant soit en 4-3-3 ou en 4-2-3-1.»

Match retour
«Rien n’est encore joué. Maintenant, il y a un match retour à jouer ce mardi et il faudrait se donner les moyens d’aller gagner à Ouaga. On va aller à Ouaga avec beaucoup de confiance. On va bien récupérer. Comme je vous l’ai dit, le match aller ne sera pas pareil au match retour. Le Sénégal a toutes ses chances d’aller en Coupe du monde. Là, on travaille depuis deux ans pour ça. Nous allons à Ouaga pour prendre le maximum de points. Nous savons que cela va être difficile, mais rien n’est impossible. Le groupe est ouvert. Le Burkina Faso a pris un point à Dakar, nous allons chez eux pour récupérer les points qu’ils ont pris chez nous.»

Absence de Koulibaly à Ouaga
«Perdre Kalidou ce n’est pas une bonne chose. C’est un garçon qui est important dans mon effectif. Mais je crois que d’autres joueurs sont capables de pallier son absence. Kouyaté peut jouer derrière, Salif Sané a fini le match derrière. On a aussi des garçons comme Alfred. On lui trouvera un remplaçant.»

Paulo Duarte, coach des Etalons : «Face à une équipe comme le Sénégal, il ne fallait pas laisser d’espaces»

ambodji@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here