PARTAGER

Des témoignages presque unanimes sur la dimension du porte-parole du Khalife général des Tidianes rappelé à Dieu hier. Les politiques aussi, toutes obédiences confondues, ont été «attristés» et «consternés» par cette disparition de Serigne Pape Malick Sy.

L’Alliance pour la République (Apr) retient de Serigne Pape Malick Sy un homme d’une «parfaite maîtrise de la communication dans sa dimension religieuse». Dans un communiqué, le porte-parole national du parti au pouvoir estime que la voix de Tivaouane qui s’est éteinte hier a marqué d’une «empreinte indélébile» le califat de Serigne Babacar Sy Mansour dans ses rapports avec les autorités religieuses et politiques. Seydou Guèye et ses camarades reconnaissent que «son engagement au service du Peuple laisse le souvenir d’un homme d’une dimension religieuse et humaine exceptionnelle». Pour le parti du Président Sall, le Sénégal perd «un guide, un régulateur, engagé dans la promotion d’un idéal religieux qui place l’humain au cœur des rapports sociaux».

Les hommages de Idy, Gakou, Abdoul Mbaye, Sonko…
L’opposition politique s’est également inclinée devant la mémoire du porte-parole du Khalife général des Tidianes. Idrissa Seck, qui a appris avec «tristesse» le rappel à Dieu de Serigne Pape Malick Sy, salue «un homme d’une grande dimension spirituelle dont la vie a été principalement rythmée par la préservation de la paix sociale et de la cohésion entre les confréries, mais également entre musulmans et chrétiens sénégalais». Malick Gakou aussi «consterné», regrette «une perte immense pour la Oumah islamique et pour le Sénégal» et surtout «un homme véridique et courtois». Si Abdoul Mbaye pleure «un intellectuel, éloquent et charismatique» qui «savait rassembler les cœurs et les apaiser», Ousmane Sonko, lui, a accueilli cette disparition «avec tristesse». Mamadou Lamine Diallo qualifie de «terrible nouvelle» le décès de Serigne Pape Malick Sy, «un grand frère et un ami». Un homme doté d’une «culture phénoménale à l’image de son Maître «Al Maktoum» et généreux dans le partage du savoir», ajoute le député de l’opposition.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here