PARTAGER

Pape Diop, leader Bokk gis gis : «Une barbarie indescriptible»
«Je condamne l’attitude du régime du Président Macky Sall qui instrumentalise les Forces de l’ordre pour violenter les participants à une manifestation qui se voulait pacifique. Nous étions venus pour manifester pacifiquement, mais tout le monde a constaté cette barbarie indescriptible. Notre démocratie a régressé. Nous sommes dans une situation critique. Les populations sont brimées par la police, mais nous allons poursuivre le combat avec succès. Il n’est pas question de laisser au régime en place le loisir d’orchestrer des fraudes lors des prochaines échéances électorales.»

Me El Hadji Amadou Sall, responsable du Pds : «C’est le début de la fin pour Macky Sall»
«On ne regrette rien des lacrymogènes. On est habitué à cela. Les lacrymogènes nous permettent de faire des entraînements. Il n’y a pas de problème. Ce n’est qu’un début de la fin pour ce régime. Macky Sall partira. Il n’est pas question qu’on aille à l’élection présidentielle avec un fichier électoral tronqué, un fichier électoral de fraude. Macky Sall veut préparer la fraude et nous ne le l’accepterons pas. Le ministre de l’Intérieur s’est exprimé et a donné la preuve qu’il est partisan. Et nous voulons que les élections soient organisées par quelqu’un de neutre et de consensuel.»

Thierno Bocoum, leader Agir : «On utilise la police pour mater l’opposition»
«D’abord, je regrette l’utilisation des Forces de l’ordre pour mater l’opposition qui était juste venue pour manifester pacifiquement. Ce sont les policiers qui nous ont barré la route. Si le pouvoir avait autorisé cette marche, nous n’en serions pas là. Ce que nous voulons est simple : Aly Ngouille Ndiaye ne doit pas organiser les élections en 2019.»

4 Commentaires

  1. Ahaha mais quand je vois ce genre d’article, je me rend compte de l’absurdité des gens
    Les autorités n’ont pas eu le choix d’agir comme ça quand l’opposition a commencé à se montrer violente

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here