PARTAGER

Saisi d’un air de dépit en apprenant la nouvelle du report du combat Modou Lo-Lac 2, Mouhamed Aly demande l’implication du président de la République Macky Sall pour sauver les meubles. «Nous sollicitons l’appui du Président Macky Sall pour sauver ce combat. Du moment que le drapeau mis en jeu porte son nom, je pense qu’il n’y a mieux placé que le président de la République pour que ce combat se déroule à date échue en mettant le stade Léopold Sédar Senghor à notre disposition», a suggéré l’ancienne gloire de la lutte.

Appel au président de la République
Selon lui, un autre report n’arrangerait pas son poulain, Lac 2 qui a trop dépensé pour sa préparation. «Nous ne pouvons pas vous dire combien d’argent a été englouti dans ce combat. Lac 2 a tellement mis ses billes dans sa préparation qu’il ne dispose plus d’un rond. Du coup, un énième report serait une pilule dure à avaler pour nous. D’autant qu’on est arrivé à bout de souffle sur le plan financier», s’alarme le manager du lutteur du Walo.
Quant au président de l’écurie Rock Energie, Cheikh Sow, il ne veut pas croire à un report. «Ce serait catastrophique si on reporte le combat», a-t-il asséné. En voyage à l’intérieur du pays au moment où la nouvelle est tombée, le patron de l’écurie basée aux Parcelles Assainies de reconnaître qu’un nouveau report serait la pire des choses pour les parties prenantes à ce combat. «Ce report n’arrange personne», se plaint M. Sow qui lance à son tour un appel au chef de l’Etat pour qu’une solution soit trouvée le plus rapidement.
Ne croyant pas à l’indisponibilité du stade Léopold Senghor réservé exclusivement aux matchs des Lions, Cheikh Sow de souligner que cette infrastructure reste la seule option. «Jamais un combat n’a été aussi éprouvant à préparer», s’indigne-t-il.
ambodji@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here