PARTAGER

Cristiano Ronaldo, le maire de Milan, la Fédération sénégalaise de football, ses coéquipiers en Equipe nationale, des musiciens… tous ont condamné les cris racistes dont Kalidou Koulibaly a été la cible lors du match Inter-Naples de ce mercredi.

Mercredi soir, l’Inter Milan s’est imposé en fin de match contre Naples (1-0). Seulement, ce match aura marqué les esprits pour une tout autre raison. Kalidou Koulibaly, le défenseur sénégalais du Napoli, a été victime d’agissements racistes où des cris de singe ont raisonné dans San Siro. Des agissements impardonnables condamnés partout.
Après son coach Carlo An­celotti ce jeudi, Cristiano Ronal­do a défendu le Sénégalais. «Dans le monde et dans le football, il faut de l’éducation et du respect. Non au racisme et à toute discrimination !», a ainsi déclaré le Portugais sur Insta­gram.
Ses coéquipiers en Equipe nationale et les anciens internationaux comme Demba Ba, Moussa Sow, Fadiga… ont tous apporté leur soutien et sympathie au défenseur sénégalais.
«Les chiens aboient et Koulibaly passe !», a écrit Khalilou Fadiga. Demba Ba, lui, a servi un verset du Coran : «Ô hommes ! Nous vous avons créés d’un mâle et d’une femelle, et Nous avons fait de vous des nations et des tribus, pour que vous vous entre-connaissiez.» Mamadou Niang, Dip Doundou Guiss, Nit Doff, Pape Diouf, Ismaïla Sarr, Kara Mbodji…ont aussi tous manifesté leur soutien.
Le président de la Fédération sénégalaise de football, Me Augustin Senghor, a écrit : «Bonjour Kalidou. Nous sommes de tout cœur. La force de l’homme n’est pas dans son corps, mais dans son esprit. Cet esprit vous habite et fait de vous une forteresse imprenable. Merci pour la belle réponse : «Répondre à Machiavel, c’est être Machiavel.« Que Dieu vous garde et continue de vous guider ! Vous faites notre fierté.»

Le maire de Milan a eu «honte» et demande pardon à Koulibaly
Le maire a eu «honte» et demande pardon au nom du «Milan sain» à Koulibaly, victime de cris racistes lors du match Inter Milan-Naples. Giuseppe Sala, sur sa page Facebook, a estimé que les cris de singe «adressés à Koulibaly étaient une honte. Un acte honteux envers un athlète sérieux, qui porte avec fierté la couleur de sa peau». «En attendant, je demande pardon à Kalidou Koulibaly, en mon nom et en celui du Milan sain, qui veut témoigner du fait que l’on peut se sentir frères même dans les temps difficiles dans lesquels nous vivons», a renchéri le maire de Milan. Giuseppe Sala a aussi proposé que l’Inter confie lors du prochain match le brassard de capitaine à son défenseur ghanéen Kwadwoh Asamoah, a rapporté fdesouche.com.

Deux matchs à huis clos contre l’Inter Milan
Les sanctions ont commencé à tomber. C’est ainsi que l’Inter Milan jouera ses deux prochains matchs à domicile à huis clos. La Commission de discipline de la Ligue italienne a ainsi sanctionné le club intériste pour le mauvais comportement de ses supporters.

Koulibaly suspendu aussi deux matchs
Par ailleurs, l’instance disciplinaire a aussi annoncé que le défenseur du Napoli, exclu pour deux cartons jaunes reçus lors de la rencontre, sera aussi suspendu pour deux matchs. La première journée de suspension est liée à une accumulation de cartons jaunes. La deuxième est justifiée par la Ligue par «les applaudissements ironiques adressés au directeur de jeu».
Enfin, il faut noter qu’après ces incidents, un supporter des Nerazurri est décédé après avoir été blessé lors d’affrontements avec les Tifosi de Naples. Une succession d’incidents évoquée par le président de la Fédération italienne de football, Gabriele Gravina.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here