PARTAGER

Le Président Sall, qui a présidé la réunion de conseil des ministres de rentrée hier, a «exhorté le Premier ministre, et l’ensemble des membres du gouvernement, à redoubler de proactivité et de pragmatisme dans la réalisation des différents programmes et projets nécessaires à l’accélération soutenue de la croissance économique, à l’amélioration significative et continue du bien-être des populations et à l’apaisement durable du climat social». A ce titre, note le communiqué, «le président de la République indique au gouvernement l’impératif d’un suivi spécifique de la campagne agricole et de la situation alimentaire au niveau du monde rural.
Appréciant l’état d’avancement de l’élaboration de la deuxième phase du Plan Sénégal Emergent (Pse) pour la période 2019 – 2023 et l’adoption du Projet de Loi de Finances 2019, le chef de l’Etat demande au Premier ministre, au ministre de l’Economie, des finances et du Pplan de procéder, avant la fin du mois de septembre 2018, au pré-arbitrage budgétaire, con­formément à la stratégie arrêtée lors du Débat d’orientation budgétaire en matière de finances publiques».
En outre, «le chef de l’Etat demande au gouvernement de conduire toutes les actions appropriées, en relation avec les ministères sectoriels, les acteurs économiques et sociaux impliqués, afin d’asseoir, avec le soutien des partenaires techniques et financiers, le succès de la prochaine réunion du Groupe consultatif pour le financement du Plan d’actions prioritaires de la deuxième phase du Pse, prévu en décembre 2018.
Dans ce cadre, le président de la République insiste sur l’impératif stratégique de renforcer le rôle moteur et la place centrale du secteur privé, notamment local, dans le pilotage, le financement et l’exécution effective des projets et réformes du Pse».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here