PARTAGER

Sob 2, village situé dans la commune de Dya, département et région de Kaolack, est doté d’un poste de santé, d’une école réhabilitée, d’un point d’eau équipé de panneaux solaires, entre autres. Ces infrastructures d’un coût global de 200 millions de francs Cfa sont réalisées par la Fondation Sonatel. Ces réalisations qui ont été inaugurées mardi, selon un communiqué, par le président du conseil de  la Fondation Sonatel, Alioune Ndiaye, en présence du ministre des Télécommunications et des postes, Yaya Abdoul Kane, et des ministres de la Santé, Awa Marie Coll Seck, et de l’Education nationale, Serigne Mbaye Thiam, entrent dans le cadre du projet dit «Village» et qui en est à sa deuxième réalisation après Thicatt Wolof en 2015.
Sob 2, d’après le communiqué, ne disposait ni de case de santé ni de poste de santé. Pour se faire soigner, les populations étaient obligées de parcourir des kilomètres, avec comme seul moyen de transport la charrette, pour se rendre au poste de santé de Dya. Le secteur de l’éducation n’était pas mieux loti, car le village abritait une école de 6 classes dans un état de délabrement très avancé, sans latrines pour les élèves et les enseignants et sans mur de clôture.
Grâce à la Fondation Sonatel, à travers le projet «Village», ces difficultés sont aujourd’hui du passé.
dialigue@lequotidien.sn

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here