PARTAGER

Ahmad Ahmad va certainement comprendre que le Cameroun est un pays à part. L’Association des clubs amateurs de football du Cameroun, au nom de plus d’une centaine de clubs de football, avait porté plainte contre la Confédération africaine de football (Caf) pour contester la décision de retirer l’organisation de la Can 2019 au Cameroun au mépris des textes en vigueur dans cette institution.

La requête des clubs camerounais recevable
Le Tribunal arbitral du sport (Tas) a donc donné suite à la requête de l’Association des clubs amateurs de football du Came­roun (Acfac), et informe avoir ouvert ce lundi une procédure arbitrale pour instruire l’affaire.
Selon le site camfoot, l’Acfac avec cette plainte «vise simplement à préserver les intérêts du football camerounais en obligeant les dirigeants de la Caf à mettre fin à l’imbroglio juridique créé par le glissement des Can qui est un principe inconnu des règlements de la Caf».
Ils reprochent à la Caf de mépriser les textes en vigueur dans cette institution.
Notons que ces clubs camerounais avaient également déposé un appel contre la décision du Co­mité exécutif de la Caf du 8 janvier 2019 qui a attribué l’organisation de la Can 2019 à l’Egy­pte.
Avec Camfoot

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here