PARTAGER

L’opération recasement est lancée. Au bas du communiqué du Conseil des ministres d’hier, c’est une succession des noms des admis au niveau des différents sites de recasement. On ne parle pas de sinistrés mais les heureux élus de la République. On imagine le sourire de Fada, le dépit de Ciré Dia, longtemps contesté par les agents de la Poste, qui accueille un ex-ministre. Bibi et Yaya Abdoul Kane n’ont pas chômé assez longtemps. C’est le «fast track»…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here