PARTAGER

L’Inspecteur général d’Etat Oumar Diallo, directeur général sortant des Douanes, a passé le témoin hier à son successeur, le colonel-inspecteur principal des Douanes Abdourahmane Dièye, en présence du ministre des Finances et du budget Abdoulaye Daouda Diallo. A cette occasion, Moctar K. Doucouré, coordonnateur de la direction des Douanes, a rendu un vibrant hommage au Dg sortant. Pour qui, après plus de deux années de bons et loyaux services à la tête de l’Administration des Douanes, l’heure est venue pour l’Inspecteur général d’Etat, Oumar Diallo «de jouir valablement et dignement d’un repos bien mérité, en faisant valoir ses droits à une pension de retrait». «Dès votre prise de fonction, vous avez placé  votre action sous le sceau de l’écoute attentive de vos collaborateurs, ainsi que de l’ensemble des opérateurs économiques, sans exclusive», a-t-il déclaré, en louant «la démarche managériale inclusive» du désormais ancien Dg des Douanes dont les résultats à la tête de l’institution, sur la base d’un bilan provisoire, sont mis en avant. Le coordonnateur de la direction des Douanes renchérit : «Au titre des recettes douanières sous votre impulsion, l’Administration des Douanes a consolidé et amélioré la bonne tenue de celles-ci. Elles sont passées respectivement de 648,9 milliards de francs Cfa en 2017 à 694,5 milliards de francs Cfa en 2018. Cette tendance haussière s’est confirmée en 2019 avec des réalisations provisoires au 31 décembre (situation tirée de la comptabilité de Perception Dakar-Port du 10 janvier 2020), de 804,3 milliards de francs Cfa, soit un glissement annuel provisoire de 109,8 milliards de francs Cfa par rapport à 2018.»
La lutte contre la fraude est à mettre sur le compte de l’ancien Dg, selon Moctar K. Doucouré. Lequel souligne que «les saisies record et mémorables de drogue dure, notamment de cocaïne au Port autonome de Dakar et dans le sud-est du pays à Gouloumbou, d’un poids total de 1 835,5 kilogrammes (1085,5 kg réalisées par la Douane et 750 kilogrammes par la Marine nationale et confiées à la Douane), témoignent d’une part, de la pertinence de la réforme articulée autour du dédouanement de proximité, et d’autre part, de la vigilance et du professionnalisme dont ont fait montre les agents sur le terrain». Le nouveau directeur général, le colonel Dièye, a promis de ne pas faire moins que son prédécesseur, en invitant le personnel des Douanes à s’unir pour être dans la voie de la performance.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here