PARTAGER

Dans le cadre de la 2ème phase de son Projet Craft, financé par Oxfam, le Forum civil a organisé à Grand-Yoff, jeudi dernier, un forum citoyen sur «la fiscalité des ressources minérales au Séné­gal». A cette occasion, des acteurs du secteur extractif ont plaidé pour que des efforts soient encore consentis pour permettre aux collectivités locales de bénéficier davantage des retombées des ressources minérales.  En effet, indi­que Jean François Faye, chargé de communication du Comité national  de l’Ini­tia­tive pour la transparence dans les industries extractives (Cn-Itie), les collectivités locales n’ont eu droit qu’à 4% sur les 86% de recettes tirées des ressources minérales. Pour M. Faye, des efforts supplémentaires de­vraient être faits pour changer la donne. Il propose ainsi, la mise en place d’autres mécanismes. Le chargé de communication du Cn-Itie Sénégal de dénoncer aussi, l’inaccessibilité des collectivités locales au fonds de péréquation. Le fonds de péréquation est alimenté, mais il n’y a pas de redistribution. Les collectivités locales n’ont rien perçu jusque-là, déplore Jean François.
Les membres du Forum civil considèrent que les populations ne tirent pas profit de la fiscalité des ressources minérales.
Mais avec le nouveau Code minier, les choses devraient changer. Car, dans ce texte, il est prévu d’allouer 20% des redevances tirées de l’exploitation minière aux collectivités locales.
A travers ce forum citoyen, le Forum civil a voulu «lancer un débat national sur les régimes fiscaux des industries pétrolières et gazières en vigueur  avec les organisations de la société civile ainsi que d’autres acteurs du secteur extractif, notamment la population, les élus locaux, les parlementaires… ».
ambodji@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here