PARTAGER

Les 6 et 7 avril prochains, Dakar abrite la deuxième édition du Forum de la recherche économique et sociale. Organisées par le Consortium pour la recherche économique et sociale (Cres) en collaboration avec la Direction générale des politiques publi­ques et économiques (Dgppe) du ministère de l’Economie, des finances et du plan, ces assises auront pour thème «Plan Sénégal émergent face au défi de la croissance inclusive». Les organisateurs qui ont fait face à la presse hier expliquent dans un document de référence que la finalité du forum «est de favoriser et d’institutionnaliser le dialogue entre chercheurs, décideurs publics, acteurs privés et partenaires techniques et sociaux autour des projets et programmes de développement, les résultats de recherche et leurs implications pour les politiques publiques».
Ainsi, les participants auront à réfléchir sur plusieurs axes thématiques, notamment Plan Sénégal émergent : quels  leviers ? Agriculture : transformation structurelle et création d’emplois, entreprenariat et emploi ou protection sociale et réduction de la pauvreté. Ces réfle­xions devraient ainsi permettre d’identifier les axes à approfondir pour la réalisation des objectifs du Pse ainsi que les axes de collaboration possibles entre chercheurs, décideurs, acteurs privés et société civile. «La mise en œuvre du Pse suscite beaucoup de questions complexes et urgentes d’ordre économique et social qui peuvent trouver des réponses pertinentes dans la recherche. A cet effet, la mise à contribution des chercheurs est devenue un impératif pour l’éclairage des décisions de politique publique et de gestion privée», indique le Cres.
Sur le déroulement des travaux, le Cres informe que les communications se dérouleront en session plénière ou en session parallèle. «Pour chaque axe thématique, un ministère parrain ou un partenaire technique présente d’abord son programme ou politique en cours, ensuite deux ou trois chercheurs présentent les résultats de leurs recherches. Enfin, des discussions sont organisées sur les différentes communications et une synthèse est faite par le modérateur de la session.» Au total, près de 200 personnes sont attendues à ces rencontres.
mamewoury@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here