PARTAGER

Ce qui se passe au Village des arts ne laisse pas indifférente l’autorité. En effet, la Direction des arts du ministère de la Culture en charge de la gestion du village ne «peut plus laisser passer». Telle est la réponse de Mamadou Ciré Cissé de la Direction des arts. L’agent annonce qu’un arrêté ministériel est dans le circuit pour installer un comité de gestion qui va se charger d’appliquer le règlement. Sans entrer dans les détails, Cissé reconnaît que les artistes devaient céder les ateliers depuis belle lurette.
Depuis le départ des Chinois jusqu’aujourd’hui, un problème de sécurité se pose. Les Chinois n’avaient pas prévu cet usage ni la durée. Ils ont aménagé l’espace le temps de construire le stade. Mais à la question de savoir si les ateliers seront restitués aux actuels occupants, Mamadou Ciré Cissé dit ceci : «Il y a un arrêté ministériel qui va décider de la gestion.»
Après sa réfection, le nouveau Village des arts va s’ouvrir à la musique, à la danse et au théâtre. Concernant les artistes qui n’ont pas voulu respecter les règles, Mamadou Ciré Cissé précise qu’il se pose un problème de légitimité. «L’Association des artistes occupants n’a plus de bureaux. Le bureau dirigé par Zulu Mbaye est forclos car il avait un mandat de 3 ans. Je me rappelle avoir été présent en 2016 à leur Assemblée générale», a expliqué Mamadou Ciré Cissé.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here