PARTAGER

Le Président Macky Sall n’a pas voulu rester de marbre face à «la recrudescence des actes de délinquance et de vandalisme». L’attaque des locaux du quotidien privé Les Echos, toujours fraîche dans les mémoires avec l’arrestation de 6 membres appartenant au Dahiratoul Moustarchidiny wal moustarchidaty, n’a pas manqué de susciter la réaction du président de la République. Hier, en effet, lors de la réunion hebdomadaire du Conseil des ministres, le chef de l’Etat «a condamné» ce phénomène «dont les auteurs doivent être sanctionnés de façon exemplaire, conformément à la Loi». C’est pourquoi, renseigne le communiqué du Conseil des ministres, le Président Sall a, «dans ce contexte, demandé au ministre de l’Intérieur et au ministre des Forces armées de renforcer la sécurisation des bâtiments et édifices publics».
Le président de la République, à ce propos toujours, invite «le ministre de l’Intérieur à mettre en place une stratégie préventive de lutte contre la délinquance et l’occupation anarchique de la voie publique». Le gouvernement est également appelé à «prendre les mesures idoines, relatives à la mise en œuvre consensuelle du Programme national de modernisation des marchés et espaces commerciaux, d’un montant global de 69,5 milliards F Cfa».
La grande urbanisation de l’agglomération de Keur – Massar – Jaxaay – Tivaouane Peul ne manque pas non plus de constituer un sujet de réflexion chez nos gouvernants. Aussi, le chef de l’Etat a-t-il, «particulièrement, demandé au gouvernement, de lui faire des propositions relatives» à cette vaste zone. L’objectif étant «d’y asseoir la présence accrue des services de l’Etat et l’implantation d’infrastructures publiques de base».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here