PARTAGER

Le Khalife général des Kha­dres, Cheikh Bécaye Al Bécaye, s’est indigné de la série macabre avec la recrudescence des meurtres au Sénégal. Il a condamné ces faits, ce samedi, en marge de la conférence de presse de Cheikh Bou Diop, en prélude à la célébration de la nuit du Prophète (Psl), prévue le 7 mars prochain, qu’il organise depuis 2013.
Par la voix de son porte-parole, le khalife de Ndiassane a vigoureusement déploré «les tueries d’enfants et de femmes notées ces derniers jours au Sénégal et la destruction de biens d’autrui». Pour Abdourah­mane Kounta, «le Sénégal est un pays d’hospitalité et de valeurs c’est pourquoi on doit éviter de verser chaque jour du sang. Nous sommes des frères et des sœurs, la paix doit régner entre tous les citoyens sénégalais». Ainsi il interpelle l’Etat, garant de la sécurité des personnes et des biens, de mettre cette «sécurité au cœur de ses priorités».
A en croire le religieux, jamais la recrudescence de ces actes de barbarie n’avaient atteint un tel summum, d’où son appel à l’Etat à «renforcer les mesures de sécurité pour éviter des pratiques de ce genre». La famille Akhlou Kountiyou est aussi sensible à l’épidémie du coronavirus qui sévit actuellement en Chine. Et c’est pour prier «pour l’éradication de la pandémie dans le monde entier». Le khalife reste convaincu que «le meilleur remède contre cette maladie est la prière».
nfniang@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here