PARTAGER

C’est presque une course-poursuite entre le président de la République et certains leaders de l’opposition. Macky Sall était à Touba mercredi. Et hier, c’est une délégation conduite par Mamadou Lamine Diallo et Abdoul Mbaye, leaders du Congrès de la renaissance démocratique (Crd), qui a été reçue par le khalife général des Mourides, Serigne Mountakha Mbacké. Un communiqué informe que «le sujet d’actualité relatif à la gestion transparente et non patrimoniale des ressources du Sénégal en pétrole et en gaz» a été au centre de cette audience. «Après avoir longuement expliqué les illégalités liées à l’attribution de permis de recherche et d’exploitation d’hydrocarbures aux sociétés du dénommé Frank Timis, employeur de Aliou Sall, frère du président de la République, la délégation a insisté sur la possibilité et la nécessité de réparer les torts subis par le Peuple sénégalais dans cette affaire», indique-t-on. Le Crd dit avoir insisté sur le fait que l’exploitation du gaz et du pétrole du Sénégal «doit démarrer sur des bases saines et assainies afin de mettre notre pays à l’abri de la malédiction qui frappe les pays dont les ressources naturelles sont détournées par leurs dirigeants».
Par ailleurs, les leaders de l’Act et de Tekki ont «sollicité les prières du saint homme pour l’éclatement de la vérité» dans ce «scandale à 10 milliards» révélé par la Bbc. Et ce, souligne le communiqué, pour une «paix durable au Sénégal que pourrait remettre en cause le maintien des conséquences des actes délictueux commis».
hamath@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here