PARTAGER

Malgré les manifestations constatées ces derniers jours au Togo, le représentant du secrétaire général de l’Onu pour l’Afrique de l’Ouest et le Sahel reste optimiste sur l’issue heureuse de cette crise. Dans une déclaration publiée au lendemain de sa rencontre avec le chef de l’Etat togolais et les leaders de l’opposition, Mohamed Ibn Chambas soutient être «persuadé que toutes les parties souhaitent aller de l’avant sur les réformes, par le dialogue et la concertation dans un cadre républicain, afin de parvenir à un consensus».

Au Togo pour s’enquérir de la situation, le représentant spécial du secrétaire général des Nations unies pour l’Afrique de l’Ouest et le Sahel a soutenu qu’il reste «persuadé que toutes les parties souhaitent aller de l’avant sur les réformes, par le dialogue et la concertation dans un cadre républicain, afin de parvenir à un consensus pour répondre aux attentes légitimes du Peuple togolais». Dans une déclaration, Mohamed Ibn Chambas informe avoir été reçu par le Président Faure Gnassingbé avec qui il a «discuté des derniers développements politiques au Togo». «J’ai félicité le Président pour l’adoption en Conseil des ministres d’un avant-projet de loi sur la réforme des clauses de la Constitution relatives au nombre de mandats présidentiels et au mode de scrutin pour lequel l’Assemblée nationale sera convoquée. Le président de la République m’a assuré de sa bonne disposition à s’y engager avec toutes les parties prenantes de manière constructive», a-t-il informé dans le document. M. Chambas informe aussi avoir «rencontré les leaders de l’opposition et les a félicités pour le caractère pacifique des manifestions en cours». «Je les ai encouragés à s’investir dans des discussions avec le gouvernement pour faire avancer l’agenda des réformes de manière définitive». Profitant de cette rencontre, le représentant du secrétaire général des Nations unies dans la sous-région a délivré un message de paix. «Dans le même temps, je les invite à préserver la paix et la sécurité qui constituent désormais des atouts précieux en Afrique de l’Ouest, au vue de la situation sécuritaire dans notre sous-région. Et le Togo a su préserver ces atouts jusqu’à présent», a-t-il déclaré. Par la même occasion, M. Chambas a rappelé «la collaboration active du système des Nations unies avec le gouvernement, les partis politiques et la société civile dans la préparation des importantes échéances électorales prévues pour l’année prochaine, notamment les élections locales et législatives». «Je saisis cette occasion pour réaffirmer, une fois de plus, la disposition des Nations unies à œuvrer, avec les togolais, à l’organisation d’élections apaisées, participatives et crédibles», a-t-il fait savoir.
dkane@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here