PARTAGER

Cheikh Seck, le président sortant de l’Asc Jaraaf de Dakar, a été réélu par acclamations pour un mandat de quatre ans, lors d’une Assemblée générale, dimanche, au siège du club dakarois. La réélection a eu lieu tout au début de l’Assemblée générale à la suite de la lecture d’une motion lue par le président des supporters du club, Mafall Ba, demandant la réélection par acclamations de Seck. «C’est une immense fierté pour moi, qui me présente comme le fils de ce club, de me voir réélire de la sorte», a dit Cheikh Seck, un ancien gardien de but, qui a pris part à quatre phases finales de la Can (1986, 1990, 1992 et 1994) avec l’Equipe nationale du Sénégal.
Cheikh Seck, qui dirige l’Association des anciens internationaux de football du Sénégal, estime que le Jaraaf a «relevé le défi de l’unité, dans la mesure où il y a eu des dissensions» au sein des membres du club avant sa réélection. «Les gens ont convenu de tirer dans le même sens», a-t-il ajouté.
Cheikh Seck a fait part de sa volonté de faire construire un complexe sportif sur un terrain du club situé à proximité du centre de santé Gaspard-Camara, à la Sicap Amitié. «La construction de cette infrastructure sportive est une sur-priorité. Le bureau du club en fait son cheval de bataille», a dit Seck. «Des études de faisabilité avaient été faites, mais nous attendons le mandat de l’Assemblée générale» pour aller vers la construction du complexe sportif, a-t-il rappelé. Avec cette future infrastructure, «nous serons autonomes, et notre équipe gagnera en temps d’entraînement», a-t-il dit, espérant pouvoir lancer les travaux au début de l’année prochaine au plus tard. «Pour le financement du complexe sportif, il n’y aura pas de souci», a assuré Cheikh Seck, qui s’est reconverti dans les affaires depuis la fin de sa carrière de footballeur. «C’est un projet important (…) pour l’avenir du club», a-t-il insisté.
Avec Aps

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here