PARTAGER

L’Ong Ofad/Nafoore, avec l’appui de son partenaire technique et financier Save the children Sénégal, a organisé, samedi dernier à Saraya, une cérémonie de remise et d’installation de panneaux indicatifs des dispositifs communautaires de protection de l’enfant. L’action s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du projet d’appui aux organisations de la Société civile pour une réduction de la violence, des abus et de l’exploitation des enfants vulnérables au Sénégal, financé par l’Union européenne.

Faciliter le référencement des cas de maltraitance des enfants dans le département de Saraya. C’est l’objectif affiché par l’Ong Ofad/Nafoore, qui a procédé, samedi dernier, à une cérémonie de remise et d’installation de panneaux indicatifs des dispositifs communautaires de protection de l’enfant. D’après Korka Diallo, coordonnateur de l’antenne de Kédougou, ce geste s’inscrit dans le cadre de la «matérialisation» du projet d’appui aux organisations de la Société civile pour une réduction de la violence, des abus et de l’exploitation des enfants vulnérables au Sénégal, financé par l’Union européenne. Selon M. Diallo, il s’agit de «contribuer aux efforts consentis par l’Etat» pour la prise en charge correcte et efficiente des préoccupations des enfants d’une part et d’autre part de «lutter contre leurs abus». Conscient que la question de la maltraitance des enfants se pose avec acuité dans la région de Kédougou, notamment dans le département de Saraya, qui concentre les sites d’orpaillage les plus importants de la contrée, le coordonnateur régional de Ofad/Nafoore lance : «Les panneaux permettront un meilleur référencement des enfants victimes de maltraitance et de faciliter leur prise en charge effective.»
Venu présider la rencontre, le préfet de Saraya, El Hadj Moctar Cissé, a salué l’action posée par Ofad/nafoore avant de demander aux populations de s’approprier les panneaux. «Les enfants sont les enfants du pays tout entier. Il faut dénoncer toutes les actions qui portent atteinte à leur intégrité», a invité le préfet de Saraya. Les panneaux constituent des moyens pour rendre visibles les structures de prise en charge des questions liées à l’enfance tout en offrant aux enfants, parents et autres membres de la communauté, un cadre d’informations utiles. En plus de faciliter le contact avec ces structures pour le référencement des cas de maltraitance qui seront identifiés.
msdiallo@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here